Comment fonctionne un crédit voiture ?

Votre voiture tombe souvent en panne et vous estimez qu’il est grand temps d’en acheter une autre ? Ou bien, souhaitez-vous la remplacer par un modèle plus spacieux ou d’une gamme supérieure ? Cependant, vous n’avez pas fini de rembourser le précédent prêt ayant servi à son acquisition. Sérieux dilemme… LA solution : le rachat de crédit voiture.

Le principe du rachat de crédits

Pour financer un véhicule neuf ou d’occasion sans avoir la somme nécessaire, le rachat de crédit voiture est un moyen de retrouver du pouvoir d’achat. Cette opération consiste à faire racheter son emprunt en cours par un établissement spécialisé autre que celui qui a initialement accordé les fonds. Ce dernier solde alors le capital restant dû auprès du créancier concerné et établit un nouveau contrat.

Outre le crédit auto, plusieurs types de créances peuvent être intégrés :

Il est même possible d’y intégrer un découvert bancaire. Seules sont exclues les dettes professionnelles.

Les avantages du rachat de crédits

Le nouveau prêt auto racheté est associé à une mensualité unique, ce qui donne à l’emprunteur une meilleure visibilité financière. Par ailleurs, la durée de remboursement est allongée, ce qui fait baisser le montant des échéances mensuelles et permet de dégager immédiatement des liquidités.

credits

Toutefois, cette extension de la durée du crédit entraîne une augmentation du nombre de mensualités et majore mathématiquement le coût total du financement. Il est en outre possible que l’ancien prêteur réclame des indemnités de remboursement anticipé. Toutes ces charges doivent être intégrées dans le calcul de l’emprunteur.

La clé pour trouver une offre adaptée à ses besoins

De nombreux établissements proposent le rachat de crédits. Pour dénicher une offre avantageuse, la comparaison préalable des offres disponibles sur le marché est indispensable. Sur les simulateurs gratuits en ligne, l’emprunteur peut se faire une idée assez précise des conditions auxquelles il peut prétendre.

Alternativement, il peut faire appel à un courtier spécialisé. Cet intermédiaire met à son service son expertise et ses relations privilégiées avec les banques et sociétés de prêt en sa qualité d’apporteur d’affaires. Son rôle ? En fonction de la situation de son client, lui trouver des offres qui répondent à son besoin de financement.

fr be lu ca